M1 : Liste des UEs

Le Master 1 HHGE est intégré au M1 STePE de Sorbonne Université. Les UEs spécifiques du parcours HHGE sont listées ci-dessous :

M1 HHGE – S1

4UC07 – Stage : interactions fluides-roches dans le Massif Central (3ECTS) – Diverses modalités d’interactions fluides-roches (hydrothermalisme – passé ou actuel, formation de travertins, altération supergène, drainage minier) sont étudiées par des observations et des mesures de terrain, et replacées dans leur contexte géologique. Un échantillonnage est effectué en vue d’effectuer des analyses minéralogiques et des analyses des eaux au laboratoire (couplage avec l’UE de S2 projet expérimental). Resp. A. Elmaleh (MCF SU)

4UC01 – Chimie environnementale (3 ECTS, CT écrit) – Thermodynamique des réactions de dissolution/précipitation, physicochimie des interfaces solide-solution, adsorption, complexation, redox. Energétique des cycles redox de C, Mn, Fe, S dans les eaux, les sols et les sédiments. Interaction avec les métabolismes microbiens. Cinétique, réactions radicalaires. Notions d’atténuation naturelle et bioremédiation des pollutions. Resp. G. Morin (DR CNRS, IMPMC-SU)

4UC02 – Microbiologie Environnementale – (3 ECTS, CT écrit) – Processus microbiens et leur rôle dans le fonctionnement des sols, sédiments, aquifères, lacs, rivières, stations d’épuration. Nutriments, biosynthèses, métabolismes énergétiques, phototrophie, photosynthèse, chimiotrophie, chimiosynthèse, fermentation, respiration aérobie anaérobie, sulfatoréduction, nitrification, dénitrification, ANAMMOX, méthanogénèse, diagénèse, bioremédiation. Resp. G. Ona-Nguema (MCF SU)

4UC10 – Hydrologie Générale – (3 ECTS, CT écrit et Oral) – Description et quantification (mesures et estimations) des processus physiques des différents termes du cycle de l’eau : précipitations, évapotranspiration, infiltration, ruissellement. Analyse de la relation pluie-débit à différentes échelles spatiales (de l’échelle ponctuelle à celle du bassin versant) et temporelles (de l’évènement de crue aux trajectoires multidécennales). Resp. L. Oudin (MCF SU)

M1 HHGE – S2

4UC03 – Biogéochimie Territoriale (3 ECTS, CT Oral) Introduction: Une brève histoire des représentations du Monde. Métabolismes et cycles biogéochimiques. Dynamique des populations. Fonctions Ecosystémiques (Ecosystèmes aquatiques et terrestres). Systèmes et réseaux d’écosystèmes (Le système Agro-Alimentaire, le Continuum terrestre-aquatique). Planification environnementale d’un territoire (Exercice collectif final sous forme de jeu de rôle).Resp. G. Billen (DR CNRS, METIS-SU)

4UC37 – Projet Expérimental (3 ECTS) – Construction d’un projet expérimental depuis la position de la problématique, l’établissement d’une démarche expérimentale adaptée, le choix des échantillons, jusqu’à la réalisation des mesures, l’évaluation de l’incertitude sur les résultats obtenus et leur interprétation (interprétation croisée des résultats obtenus par différentes techniques et conclusions relatives au problème posé). Diverses thématiques sont proposées, principalement liées au stage dans le Massif Central. Techniques analytiques: DRX, MEB, Fluorescence X, spectroscopie IR, ICP-OES.  Resp. A. Elmaleh (MCF SU)

4UC05 – Stage de terrain en hydrologie, hydrogéologie et écologie (3 ECTS) – L’objectif du stage est la compréhension du fonctionnement hydrologique, hydrogéologique et écologique des Marais de Carentan. Pour se faire les étudiants sont invités à mettre en pratique leurs connaissances théoriques pour acquérir un jeu de données qui après dépouillement leurs permettra d’apporter une réponse quantifiée et d’offrir une synthèse sur ce fonctionnement. La participation ponctuelle de professionnels enrichira le contenu du stage et favorisera les échanges sur leur connaissance du milieu étudié et leurs parcours professionnel. Resp. A. Jost (MCF SU)

Stage en laboratoire ou en entreprise (6 ECTS) – Intégration et formation des étudiants au sein d’un laboratoire de recherche ou d’une entreprise durant 8 semaines. Des sujets de stage sont proposés par l’équipe pédagogique, les étudiants pouvant aussi démarcher eux-mêmes les organismes et entreprises. Le travail donne lieu à la rédaction d’un mémoire et à une soutenance orale publique en juin devant le jury du parcours.